Élise Desaulniers and Marianne Prairie : Discussion entre blogueuses – « la parole des femmes sur le Web »

Continue the discussion

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Published

September 21, 2015

Marianne Prairie a découvert sa vocation féministe à l’université après avoir constaté l’absence des femmes dans les nouvelles technologies. Tout en menant une carrière de gestionnaire de projet web indépendante, elle fait partie du quintette artistique et humoristique Les Moquettes Coquettes, groupe qui a sévi à la télévision, à la radio, sur les planches, dans la presse et sur le web.

Pendant sa première grossesse en 2007, elle crée le blogue Ce que j’ai dans le ventre qu’elle continue toujours d’alimenter au rythme des frasques familiales et des aberrations entourant « l’être mère ». L’année suivante, elle lance avec une amie le blogue collectif Je suis féministe, une plateforme d’expression pour les jeunes féministes francophones, devenu au fil des ans un incontournable du web féministe (tous des projets réalisés sous WordPress !)

Au printemps 2015, Marianne Prairie et Élise Desaulniers faisaient partie de la quarantaine de blogueuses québécoises à co-signer un billet collectif intitulé « Misogynie 2.0: harcèlement et violence en ligne » où elles dénonçaient l’omniprésence du cybersexisme dans nos conversations en-ligne. Prendre la parole sur le Web, bloguer, c’est souvent s’exposer au paternalisme, au « mansplaining », à des attaque à notre intégrité physique.

Quelle est la réalité des femmes qui prenne parole en-ligne ? Comment gérer les commentaires sur nos blogues? Le public a t-t-il un rôle à jouer ? Et la technologie ? Est-il possible de faire en sorte d’encourager l’expression personnelle et la conversation constructive tout en protégeant les personnes vulnérables? C’est la discussion qu’elles souhaitent avoir avec les participantEs du WordCamp.

Rate this:

Event

WordCamp Montréal 2015 34

Speakers

Élise Desaulniers 10
Marianne Prairie 1

Tags

blogging 197

Language

French/Français 297

Download
MP4: Low, Med, High
OGG: Low
Subtitles
Subtitle this video →
%d bloggers like this: